Un scandale démocratique

Roland Dumas avoue que le Conseil constitutionnel a validé les comptes de campagne irréguliers de Chirac et Balladur en 1995. Mais personne ne s’en émeut.

Denis Sieffert  • 29 janvier 2015 abonné·es
Un scandale démocratique
© Photo: Roland Dumas, ancien président du Conseil constitutionnel (JOEL SAGET / AFP)

Voilà des aveux qui devraient faire scandale et qui, jusqu’à preuve du contraire, glissent comme sur les plumes d’un canard. Ex-président du Conseil constitutionnel, Roland Dumas

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)