Dossier : Frondeurs : Jusqu'où iront-ils ?

Aucun crédit pour le climat

Les trois principales banques françaises investissent dans des projets charbonniers fortement émetteurs de CO2.

«C her monsieur Bonnafé, les Amis de la Terre vous souhaitent une très bonne année, en espérant que, pour “la banque d’un monde qui change”, 2015 soit l’année du changement ! » Ce courrier adressé au directeur général de BNP Paribas rappelle à ce dernier que son établissement a financé depuis 2005, directement ou non, pour plus de 15 milliards d’euros de projets dans le secteur du charbon, l’énergie fossile la plus émettrice de CO2. Alors que l’on espère la signature d’un accord historique sur la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Dîtes 33 !

Avec Politis accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.