Cauchemars à la chaîne

De Canal + à France Télévisions, un climat social tendu mobilise les personnels contre les baisses d’effectifs et la dégradation des conditions de travail.

Une fois n’est pas coutume. Les téléspectateurs amateurs des émissions diffusées en clair sur Canal +, telles « la Nouvelle Édition », « le Grand Journal » ou le « Petit Journal » de Yann Barthès, seront déboussolés le 5 mars. Dans l’histoire de la chaîne cryptée, qui a fêté ses 30 ans en novembre dernier, c’est la deuxième fois qu’on observe un mouvement de grève. Le précédent avait eu lieu en 2003, sous l’ère de Jean-Marie Messier, quand celui-ci avait viré Pierre Lescure. C’est dire si les personnels de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents