Comment réparer la fracture ?

Pas de no go zones en France mais une ségrégation territoriale qui s’accentue, diagnostiquent un géographe et deux sociologues, qui prônent le dézonage et l’initiative citoyenne pour inverser la tendance.

Ingrid Merckx  • 12 février 2015 abonné·es
Comment réparer la fracture ?
© Photo : AFP PHOTO / JOEL SAGET

C’est un Premier ministre poursuivi en justice pour ses propos contre les Roms qui déclare, le 20 janvier : « Un apartheid territorial, social et ethnique [s’est] imposé à la France. » Au lendemain des attentats, dans une France crispée sur la question communautaire et les « valeurs républicaines », Manuel Valls semble découvrir que, dans notre pays, l’égalité n’est pas une réalité. Hélas, son « parler vrai » entre en contradiction avec la politique d’austérité qu’il déploie : une baisse des dotations de l’État aux communes de 11 milliards d’euros dans les trois ans, un budget politique de la ville qui passe de 490 millions d’euros en 2014 à 404 millions d’euros en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La fabrique de « l'apartheid »
Temps de lecture : 7 minutes