Dossier : Europe : L'heure de vérité

« En France, on croit qu’il suffit de proclamer l’égalité des droits »

Selon, Catherine de Wenden, les discours sur l’immigration résultent avant tout d’une exploitation politicienne. La sociologue déplore la frilosité de nos décideurs pour lutter contre les discriminations.

Paradoxe : la France n’est que le 5e pays d’accueil en Europe, l’impact économique de l’immigration dans le pays est faible, et pourtant ces questions suscitent une avalanche de débats, d’inquiétudes, de rejets. Selon Catherine de Wenden, présidente du comité Migrations de l’Association internationale de sociologie, la perception de l’immigration comme un « danger », notamment sur le plan économique, résulte avant tout d’une construction sociale, exploitée par les politiques. L’immigration ne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.