JT : Pas si sacrée, la grand-messe

Journaliste à Arte, William Irigoyen porte un regard critique et éclairé sur les journaux télé, leur forme et leur contenu.

Voilà un pavé dans la mare. D’abord reporter à France Télévisions, puis présentateur du JT d’Arte avant de prendre les manettes d’« Arte reportage », William Irigoyen signe, avec Jeter le JT, un essai qui remet à plat le sacro-saint journal télévisé. Il y dénonce le poids des mots et le choc des images, le mélo et l’émotion au programme, le traitement ultra-bref des sujets, un traitement qui met plus l’accent sur le spectaculaire que sur l’information. L’auteur décrit une télévision devenue une « arène »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents