Les dogmes tombent

La « flexibilité du pacte de stabilité » n’est désormais plus taboue.

La déflation est une situation où la demande est inférieure à l’offre et pousse les prix à la baisse. Cette menace, conjuguée à l’incapacité des politiques imposées par la troïka à contenir l’emballement de la dette, met à mal tous les dogmes jusqu’alors défendus par la pensée unique. Premièrement, le traitement de la déflation requiert une relance de la demande. La BCE elle-même tente de stimuler celle-ci par une politique d’expansion monétaire qui a pour but de relancer le crédit aux entreprises pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.