Les « enfoirés », anti-jeunes et… anti-pauvres !

Sois jeune et tais-toi ! Le nouvel hymne des Enfoirés 2015, largement diffusé aujourd'hui sur le Web, a déchaîné moqueries et quolibets des internautes. Et pour cause : le morceau, signé Jean-Jacques Goldman – visiblement devenu un peu réac' – met en scène un dialogue chanté entre une bande de jeunes anonymes en mal d’avenir, et des stars du show-biz qui leur font la leçon sur le mode « vieux cons soixante-huitard ». « Vous avez tout, l’amour et la lumière » , chante le groupe des jeunes, s’adressant aux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents