L’heure de vérité pour l’Europe

Alors que l’asphyxie financière se profile, les nouveaux dirigeants grecs poursuivent leur tournée européenne pour convaincre d’une renégociation.

Désormais ministre des Finances, Yanis Varoufakis, l’économiste pourfendeur de la troïka (Banque centrale européenne, Commission européenne et Fonds monétaire international) et Alexis Tsipras, chef du gouvernement grec, sont engagés dans une course contre la montre. Tous deux ont entamé lundi une tournée européenne avec des arguments censés mettre un terme aux programmes d’austérité mis en place par la troïka, qui réunit les principaux créanciers de la Grèce. De Chypre, qui a fait l’objet d’un plan d’aide…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents