Prisons : Dans l’ombre de la République

La Maison européenne de la photographie, à Paris, expose le travail de Grégoire Korganow, concentré sur l’univers carcéral.

Son parcours est peu commun. En 2010, Grégoire Korganow accompagne Stéphane Mercurio pour son documentaire À l’ombre de la République. La réalisatrice entend suivre les contrôleurs des lieux de privation de liberté, sous la houlette de Jean-Marie Delarue, contrôleur général. Immersion originale dans les lieux d’enfermement (maisons d’arrêt, centres de détention pour les longues peines, hôpitaux psychiatriques), le film donne à voir ce qui est habituellement fermé aux regards extérieurs. Le ton est juste,…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.