Retour vers le nucléaire

Le projet de loi de transition a été profondément remanié par les sénateurs.

Le changement de majorité du Sénat, repassé à droite en septembre dernier, a produit des effets notables sur la loi de transition énergétique. L’esprit du texte, dont les sénateurs ont achevé l’examen jeudi dernier avant un vote le 3 mars, a été largement modifié. Au chapitre du nucléaire, c’est même un démantèlement de la version adoptée par les députés : exit la date butoir de 2025 pour un recul de l’atome à 50 % de la production nationale d’électricité (contre 75 % aujourd’hui), alors que la capacité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents