Un nouveau tas d’or pour Gilead !

La firme qui le produit attend le meilleur moment pour demander une autorisation pour un traitement préventif contre le sida.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Ipergay. C’est le nom d’un programme d’essai en direction des homosexuels pour mesurer l’efficacité du Truvada, un traitement préventif contre le sida. Le 24 février, le Congres on Retroviruses and Opportunistic Infections a révélé que cette pilule à prendre avant, pendant et après une relation sexuelle à risque est efficace à plus de 90 % si le protocole est bien suivi. Déjà prescrit aux personnes séropositives, le Truvada n’est pas encore autorisé en prévention en France. La firme qui le produit attend le meilleur moment pour demander une autorisation de mise sur le marché. Il se trouve qu’il s’agit de Gilead, qui gagne des fortunes avec le sofosbuvir, un traitement contre l’hépatite C (voir Politis n° 1341), au brevet contesté au niveau européen.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.