Eyal Sivan : « Israël est déjà confronté au binationalisme »

Les élections législatives du 17 mars s’annoncent très serrées entre la droite et une liste de centre gauche. Mais l’événement réside dans l’existence d’une liste arabe unie.

Le cinéaste israélien Eyal Sivan est un observateur très attentif de la vie politique de son pays, indissociablement liée à la question palestinienne. Il nous livre ici son analyse de la campagne électorale et trace quelques hypothèses pour l’avenir d’un conflit que la droite israélienne a tenté, en vain, d’effacer de ses discours. Benyamin Netanyahou peut-il être battu par l’Union sioniste 1 de Livni et Herzog aux prochaines élections israéliennes ? Qu’est ce que cela peut changer ? Eyal Sivan : Avec le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

En Artsakh, sous les bombes

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.