DVD : Mange tes morts

*Mange tes morts,* Prix Jean-Vigo 2014, témoigne d’un grand appétit de fiction de Jean-Charles Hue.

Politis  • 2 avril 2015
Partager :

Après la BM du Seigneur (2010), Jean-Charles Hue retrouvait avec Mange tes morts, que Capricci édite aujourd’hui en DVD, les Yéniches, ces Gitans qui viennent d’Europe de l’Est, en particulier d’Allemagne. Si, dans son premier long métrage, la dimension documentaire s’imposait, Mange tes morts, Prix Jean-Vigo 2014, témoigne d’un grand appétit de fiction. Après plusieurs années de prison, Fred, dans le même état d’esprit qu’à ses 19 ans, ne reconnaît pas le monde des Gitans qu’il a laissé. Il lui semble trop apaisé, résigné. Lui veut renouer avec la « morale » du danger et de l’illégalité. Il entraîne dans son aventure nocturne deux de ses frères : Mickaël, une tête brûlée, et Jason. Celui-ci est à un moment de sa vie où il hésite à se faire baptiser, cérémonie fondamentale chez les Yéniches, qui signifie le passage à une vie d’adulte responsable. La virée nocturne que lui propose Fred est un autre rituel initiatique, menant dans une direction très différente. Jean-Charles Hue manipule les grands thèmes du western – le retour parmi les siens, la solidarité fraternelle, le rite de passage… – et signe un film noir qui avance à tombeau ouvert, superbement mis en scène.

**Mange tes morts** , Jean-Louis Hue, Capricci (1 DVD).
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don