Israël : Sursis pour Netanyahou

Le Premier ministre israélien peine pour former son gouvernement.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le Premier ministre israélien, candidat à sa succession, peine pour former son gouvernement. Plus d’un mois après avoir obtenu une nouvelle majorité, Benyamin Netanyahou n’est toujours pas parvenu à concrétiser sa victoire surprise obtenue le 17 mars. Il a dû demander un nouveau délai de 14 jours au Président, Reuven Rivlin. Difficile de savoir ce qui bloque dans cette « boîte noire » de la politique israélienne. Plutôt que de grands débats idéologiques entre l’extrême droite et la droite extrême, il faut imaginer de sourds marchandages avec les petites formations d’ultra-orthodoxes.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.