Le nouveau scandale de l’amiante

Dans le parc public comme privé, il resterait des millions de tonnes de matériaux toxiques. Si le gouvernement ne fait rien, on prépare une génération de victimes, alertent les associations.

José Faucheux, artisan couvreur dans l’Aisne, le dit sans détour : « Nous sommes souvent confrontés au problème du désamiantage et exposés en permanence avec nos gars, qu’on soit couvreur, plombier ou électricien. On sait que l’amiante, c’est dangereux. Mais, si on applique la loi à la lettre, on perd nos clients. Par contre, on se fiche du particulier qui enlève lui-même la tôle ou son joint de chaudière amiantés. » Le président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents