Les villes pour le climat

La ville fait partie de l’écosystème que l’on veut préserver.

À Copenhague, en 2009, les gouvernements ont été incapables de prolonger le protocole de Kyoto pour lutter contre le changement climatique, et ce malgré la présence de nombreux chefs d’État : Obama, Chávez, Sarkozy, Lula… Face à l’incapacité des États à préserver le bien commun du climat, on a observé une montée en puissance des collectivités territoriales pour se substituer aux gouvernements. Ainsi, les villes américaines s’étaient engagées dès 2005 à respecter le protocole de Kyoto, non ratifié par le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le défi présidentiel des écolos

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents