Nouvel aléa à l’EPR de Flamanville

Nouvelle anomalie technique détectée sur le chantier de l’EPR de Flamanville. Mardi 7 avril, l’Autorité de sûreté du nucléaire (ASN) a annoncé que de nouvelles failles ont été repérées dans la cuve du réacteur de troisième génération en construction dans la Manche. Guillaume Bouyt, chef de la division de l’ASN à Caen, précise qu’il s’agit de « la composition de l’acier de certaines zones du couvercle et du fond de la cuve » . Le gendarme du nucléaire rappelle dans son alerte que la cuve « est un équipement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents