Radio France : « Tout reste flou ! »

Quinze jours après une grève historique, les négociations sur l’emploi n’avancent guère. Non sans crainte pour le réseau France Bleu.

Le 13 avril, au lendemain des propositions de Dominique-Jean Chertier, médiateur nommé par la tutelle et chargé de régler au plus vite le conflit à Radio France, l’assemblée générale avait suspendu son vote sur la poursuite de la grève en attente des réactions des salariés de France Bleu. Des salariés invités à s’exprimer en interne. À côté de la promesse de la non-fusion des deux orchestres, le principal enjeu portait sur l’emploi. Parce que les propositions de Chertier n’évoquaient pas le plan de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décolonisation inachevée

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents