Dossier : Pollution : Respirer tue

Atermoiements fumeux

Des milliers de morts, des milliards d’euros de coût : problème de santé publique avéré, la pollution de l’air est aussi un gouffre financier. Et la politique française est loin d’être à la hauteur.

Attention, gros chiffres. Les rapports chocs sur la pollution de l’air se succèdent. Le dernier en date, fin avril, émane de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). La mauvaise qualité de l’air, dans 53 pays d’Europe et à proximité, a provoqué en 2012 quelque 600 000 décès prématurés par an, dont 482 000 provoqués par la pollution atmosphérique, et 117 200 liés principalement aux émanations des foyers ouverts dans les habitations…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents