Aux origines de « Rosetta »

Un retour magistral sur le film des frères Dardenne.

«Quand on a trouvé Émilie, on a trouvé le film. » Tel est le constat a posteriori de Luc Dardenne sur Émilie Dequenne, endossant le rôle-titre de Rosetta en 1998. « Ce n’était pas glamour pour un premier rôle ! », confie l’actrice, dix-sept ans après, à la documentariste Auberi Edler. De fait, Rosetta est « l’histoire d’une exclue de la société qui ne tient que par son travail », relève Luc Dardenne, jusqu’à ce qu’elle perde son emploi. « C’est un personnage de guerre dans un film de guerre », entraînant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents