Jean-Félix Bernard : « J’ai des doutes sérieux sur les pots catalytiques »

Selon le président d’Airparif, certaines mesures à portée climatique – réglementations et labels verts – contribuent en réalité à la dégradation de la qualité de l’air.

Patrick Piro  • 20 mai 2015 abonné·es
Jean-Félix Bernard : « J’ai des doutes sérieux sur les pots catalytiques »
Jean-Félix Bernard a présidé le Conseil national de l’air de 1998 à 2004. Il est également président d’Airparif depuis décembre 2012, mais s’exprime ici à titre personnel.
© AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE

Diesel et chauffage au bois : fortement émettrices de particules fines, ces deux sources d’énergie sont, selon Jean-Félix Bernard, les plus dangereuses pour notre santé.

Si la voiture n’est pas la seule source d’émissions polluantes dans l’atmosphère, elle est régulièrement accusée en première ligne. À raison ?

Jean-Félix Bernard : Il faut reconnaître les progrès très importants enregistrés par le secteur industriel. En trente ans, on a vu reculer ou disparaître le charbon ; dans les chaufferies,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Pollution : Respirer tue
Temps de lecture : 4 minutes