L’Asie du Sud-Est refoule les bateaux de migrants

Des centaines de réfugiés dérivent en mer d’Andaman , dans le Nord-Est de l’océan Indien, entassés dans des bateaux de fortune depuis plusieurs jours. Et, sans changement de politique de la part des pays voisins, leur périple désespéré risque de continuer. Ces migrants, Rohingyas pour la plupart, une minorité musulmane originaire de Birmanie et du Bangladesh considérée comme l’une des plus persécutées au monde par l’ONU, espèrent rejoindre la Malaisie ou l’Indonésie. Mais ces deux pays n’en veulent pas.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.