Les Fralib remettent le couvert

Les anciens salariés du site de Gémenos, constitués en scop, lancent le 26 mai leur marque de thés et d’infusions bio.

Les salariés de l’ancienne usine Fralib, unité de production des infusions Éléphant et des thés Lipton, à Gémenos (Bouches-du-Rhône), lanceront le 26 mai la nouvelle marque de la Société coopérative ouvrière provençale de thés infusions (Scop-TI). L’annonce coïncide avec la date anniversaire de la signature, l’année dernière, de l’accord de fin de conflit avec la multinationale de l’agroalimentaire Unilever, propriétaire du site, et avec l’obtention du versement de 19,2 millions d’euros pour le personnel…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents