Cap vers la défaite

Les réformes sont déjà ficelées avec la Commission européenne.

La politique économique a été le thème central des débats du PS lors du congrès de Poitiers. Si certains ont défendu bec et ongles le « sérieux budgétaire » et le redressement du taux de marge des entreprises, l’apologie de la « politique de l’offre » et des « réformes structurelles » promues par Emmanuel Macron a été mise en sourdine dans la motion majoritaire, signée par tous les membres du gouvernement. Le texte du premier secrétaire n’a pas assumé au grand jour le virage néolibéral imposé par le chef…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.