L’agriculture biologique entre à l’hôpital

Le Printemps bio, du 1er au 15 juin, est l’occasion pour les acteurs du secteur de promouvoir leur démarche. Au CHU de Reims, le service de restauration a introduit des produits bio dans ses cuisines.

Le pôle logistique du CHU de Reims est un grand bâtiment carré de 4 000 m2 recouvert d’une tôle grise. Autour de l’entrée, de vastes ouvertures attendent les camions qui livrent la blanchisserie et les cuisines. Tout est calibré pour accueillir des stocks qui se comptent en centaines de kilos pour assurer quelque 9 000 repas quotidiens. Alors, en 2010, quand un des premiers producteurs de bio arrive dans une camionnette avec sa famille, son chien et des tomates de toute sorte, c’est la rencontre de deux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents