Dossier : Enquête sur les réacs de gauche

Michel Onfray En haine de l’islam

Chercher des poux réacs dans la tête de Michel Onfray ? Le philosophe, de fière extraction normande, brocarde certes les préciosités des salons parisiens : Bernard Henri-Lévy est l’une de ses têtes de Turc, c’est un quasi-brevet de respectabilité au sein du peuple de gauche. Mais quand même : ses détracteurs (de gauche) détectent un franc-parler facilement cassant, un iconoclasme excessivement touche-à-tout, des vérités assénées pour une légitimité auto-proclamée. En 2010, le brûlot de Michel Onfray sur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.