Paul Moreira : « Il s’agit de défendre la liberté de parole de la société civile »

Cosignataire de la pétition contre le secret des affaires, Paul Moreira décrypte les enjeux du droit à l’information.

Jean-Claude Renard  • 24 juin 2015 abonné·es
Paul Moreira : « Il s’agit de défendre la liberté de parole de la société civile »
Paul Moreira Journaliste à la société de production Premières Lignes.
© Cash Investigation / Premières Lignes

S’il a commencé sa carrière de journaliste dans la presse écrite, Paul Moreira s’est très vite tourné vers le documentaire et le reportage d’investigation. Il est aussi le fondateur de Premières Lignes, la société produisant notamment « Cash Investigation », sur France 2, présenté par Élise Lucet, et aujourd’hui cosignataire de la pétition « Ne laissons pas les entreprises dicter l’info ». Une pétition contre la directive européenne sur le secret des affaires, qui a déjà rassemblé plus de 340

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La liberté d'informer en danger
Temps de lecture : 5 minutes