Serres d’Auteuil : Revers fâcheux pour Roland-Garros

Le projet d’extension du stade de tennis sur les serres d’Auteuil, en discussion depuis cinq ans, vient de subir un vote négatif au Conseil de Paris, compromettant sa réalisation prochaine.

Patrick Piro  • 3 juin 2015 abonné·es
Serres d’Auteuil : Revers fâcheux pour Roland-Garros
© Photo : AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT

À l’abri de la frondaison des érables, une femme fait ses mots croisés sur un banc. Quelques poussettes circulent entre les vénérables verrières des serres d’Auteuil. Certaines, datant du XIXe siècle, sont classées monuments historiques. Elles abritent plus de 6 000 espèces végétales, dont de nombreux taxons rares. Deux passionnés interrogent un jardinier sur le devenir des collections d’orchidées : une moitié des sept hectares du jardin botanique, situé à l’ouest du XVIe arrondissement de Paris, est convoitée par le stade de Roland-Garros pour la construction d’une extension, dont un court de 5 000 places. « On nous a demandé de ne pas nous exprimer sur l’affaire », répond le jardinier. De l’autre côté du boulevard Gordon-Bennett, la terre est rouge, enchâssée dans l’enceinte bétonnée des courts où se déroule l’un des quatre tournois du prestigieux Grand Chelem de la planète tennis. Ce vendredi 29 mai, alors que s’affrontent les deux joueurs français

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes