Exposition : In/visible

Des portraits de femmes victimes d’attaques au feu ou à l’acide.

Politis  • 8 juillet 2015
Partager :

C’est une galerie de portraits à vif. Ceux de femmes victimes d’attaques au feu ou à l’acide, et dont Ann-Christine Woehrl restitue en images la vie quotidienne (en Ouganda, au Népal, au Cambodge, en Inde, au Pakistan et au Bangladesh). Autant de victimes de jalousie, de violences conjugales, de conflits autour d’une dot… Si les agresseurs poursuivent leur existence en toute impunité, ces femmes survivent dans une douleur tenace, la honte, non sans parfois un certain héroïsme. Capturant les cicatrices, il s’agit pour la photographe de rendre visible une tragédie intime.

**In/visible** , Ann-Christine Woehrl, Galerie Fait et Cause, 58, rue Quincampoix, Paris IVe, jusqu’au 19 juillet. Entrée libre (mardi-samedi).
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don