Grèce : l'accord européen plombé par le FMI

Les dirigeants européens estiment qu'ils ont évité le Grexit alors que rien n'est prévu pour alléger la dette grecque, jugée « totalement non viable » par le FMI.

Le document du Fonds monétaire international (FMI), publié le 14 juillet (voir ci-dessous) dans l'urgence après des fuites dans la presse, est un avertissement sévère adressé aux dirigeants européens. Il a pourtant été remis dès le 11 juillet, deux jours avant la conclusion d'un pré-accord avec la Grèce prévoyant un troisième plan d'aide de 82 à 86 milliards d'euros sur trois ans en échange de réformes drastiques. Le diagnostic du FMI est sans appel : la dette grecque est « totalement non-viable » et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents