Une propriété plurielle des entreprises de presse

Julia Cagé propose un nouveau modèle pour une presse en meilleure santé financière et démocratique.

Voilà un livre qui, sur « la crise des médias », apporte un éclairage original. Son approche n’est pas technologique, mais économique. Et son auteure, Julia Cagé, professeure d’économie à Sciences Po Paris, ne borne pas son étude des difficultés rencontrées par la presse – plus particulièrement celle qui s’écrit – au seul prisme du bouleversement que constitue l’intrusion du numérique dans un domaine où le papier a longtemps régné seul. Pour ce faire, l’auteure s’est intéressée à la situation en Europe,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents