Israël : La douloureuse victoire de Mohammed Allan

Par sa grève de la faim, le prisonnier palestinien n’a pas obtenu la liberté, mais il a posé le problème de l’arbitraire colonial.

Denis Sieffert  • 26 août 2015 abonné·es
Israël : La douloureuse victoire de Mohammed Allan
© Photo : Des dessins et slogans en soutien à Mohammed Allan, à Gaza. ABED/AFP

L’avocat palestinien Mohammed Allan, 31 ans, en grève de la faim depuis soixante jours, a finalement obtenu la suspension de la mesure de détention administrative qui le frappait depuis novembre 2014. Difficile pourtant de parler de « victoire », car, dans son arrêt, la Cour

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 3 minutes