Marks & Spencer : Un management « shocking »

À Paris, les salariés de Marks & Spencer sont déterminés à reprendre la grève, faute d’avoir été entendus par la direction du groupe.

Lauriane Clément  • 26 août 2015 abonné·es
Marks & Spencer : Un management « shocking »

Ambiance chez Marks & Spencer France. Les salariés de la filiale du distributeur britannique, qui accumule les bénéfices, ont organisé deux grèves, le 27 juin, premier samedi des soldes, et le 3 juillet derniers. Près de 20 % de l’ensemble des salariés se sont rassemblés devant l’enseigne des Champs-Élysées, selon le SECI-Unsa, organisation syndicale majoritaire dans l’entreprise.

Espérant une négociation avec la direction en septembre, le mouvement, qui porte sur les conditions salariales, a interrompu sa grève pendant la trêve estivale. Mais une note de service annonçant qu’aucune négociation n’était prévue à la rentrée a relancé le conflit. Les salariés sont désormais déterminés à reprendre la grève fin septembre, pendant la préparation des magasins aux fêtes de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes