Dossier : À quoi sert l'ONU ?

L’ONU prône la restructuration de la dette

La bureaucratie onusienne adopte parfois des résolutions progressistes, qui inquiètent les pays dominants.

Le vote des Nations unies en faveur d’une restructuration des dettes publiques – une question cruciale pour la plupart des pays européens, dont la dette publique a explosé – est passé quasiment inaperçu en France. L’assemblée générale des Nations unies (ONU) a donné raison à Zoé Konstantopoulou, la présidente du Parlement grec, et à l’Argentine en adoptant le 10 septembre une résolution définissant les principes d’une restructuration des dettes nationales. Venue à New York le 2 septembre, Zoé…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents