Photographie : Ceux qui ont fait «Charlie»

Un reportage photographique d’Arnaud Baumann et Xavier Lambours dans l’intimité des créateurs de Hara Kiri .

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


C’était l’une des expositions présentées au dernier festival Visa pour l’image, à Perpignan : le reportage photographique d’Arnaud Baumann et Xavier Lambours, dits les « Lambau », dans l’intimité des créateurs de Hara Kiri, ceux qui ont fait Charlie Hebdo. Un reportage entamé dès 1975 par deux jeunes lecteurs photographes d’à peine 20 ans, tolérés par une rédaction foutraque, avec ses travers, ses caractères, ses visages captant la lumière, de Cavanna à Wolinski, de Cabu à Siné et Choron, autour d’une table résolument satirique et provocatrice. Un témoignage en archives courant jusqu’en 1982, ponctué par un rendez-vous le 6 janvier dernier avec le patron de Visa pour l’image, dans la perspective d’une expo. On connaît la suite.


Dans le ventre de Hara Kiri , Arnaud Baumann et Xavier Lambours, éd. La Martinière, 240 p., 35 euros.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents