Simplifier ou sécuriser ?

Comment penser le travail dans un monde sans croissance ?

Geneviève Azam  • 16 septembre 2015 abonné·es

Big-Bang ou pas, filet d’eau ou vannes ouvertes, la vertu des manœuvres visant à simplifier le code du travail est d’ouvrir un processus qui déplace le débat et engage la négociation collective sur des procédures – la loi ou le contrat – et sur la construction des normes à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes