Introduction au féminisme noir

L’essai de bell hooks articule les questions de genre et de race, qui trouvent un nouvel écho aujourd’hui parmi les Afro-descendants.

En 2008, la philosophe Elsa Dorlin publiait une anthologie du féminisme noir américain, Black Feminism. Traduits en français, les extraits contenus dans le volume laissaient entrevoir l’existence d’une pensée féministe noire complexe, avec ses courants et ses porte-parole. Sept ans plus tard, la parution de Ne suis-je pas une femme ? de bell hooks 1 est une nouvelle étape dans la diffusion en France des écrits du féminisme afro-américain. Traduit avec soin, le livre est un témoignage d’une période phare de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents