Le gouvernement veut économiser sur l’Allocation adulte handicapé

Le projet de loi de finances 2016 prévoit un nouveau mode de calcul de l'Allocation adulte handicapé (AAH) qui vaut des sueurs froides aux allocataires. Les intérêts des comptes d’épargne seraient pris en compte dans le calcul de l’AAH à compter de 2016. Résultat : beaucoup de bénéficiaires verraient diminuer leur AAH et des droits connexes, ouverts aux seuls allocataires de l’AAH à taux plein (entre 100 et 200 euros par mois). 210 000 personnes, ayant l’AAH comme unique ressource, touchent ces compléments…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents