Mission Dakar-Djibouti : Aux sources de l’ethnologie

Une édition commentée des textes de la mission Dakar-Djibouti, explorant notamment le pays dogon, dans les années 1930.

En 1967, l’ethnologue britannique Mary Douglas publiait un article intitulé « Si les Dogons… », dans lequel elle posait la question du rôle de la formation intellectuelle du chercheur dans sa compréhension des sociétés. Et si les Dogons, population des falaises de Bandiagara au Mali, avaient été étudiés non par des ethnologues français, pétris de littérature et de poésie, mais par des Britanniques terre à terre ? Seraient-ils perçus comme ces philosophes obsédés par la cosmogonie, tels qu’ils le sont si…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents