Autoportrait de l’artiste en survivante

Charlotte Salomon a 23 ans quand elle entreprend Vie ? Ou théâtre ?, une œuvre totale. Plus de 700 peintures, accompagnées de textes et de chants, affrontent la mort et célèbrent l’élan, l’amour, la création.

Il est des livres rencontres. Vitaux. Tels ils furent conçus et tels ils apparaissent. En parler, pire, écrire à leur propos, tétanise : superlatifs, sérieux en excès, exaltation romantique, comment y échapper ? Ce qui importe est de passer le relais, de continuer le geste. Dès lors qu’une main amie, libraire ou hasard, pose la nôtre sur cette masse, 840 pages, les doigts presque touchant le visage de Charlotte Salomon, son insistant autoportrait qui, de trois-quart, nous demande : Vie ? Ou théâtre ?, dès…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents