La clepsydre et les insensés

La noirceur des bouleversements qui menacent ne parvient pas encore à notre entendement collectif.

Patrick Piro  • 16 décembre 2015 abonné·es

« Avec 3 °C de plus, on est foutu ! » Cette sentence péremptoire, entendue samedi soir dans la bouche d’une jeune militante à l’annonce de l’accord signé à la COP 21, ne nous a donné l’envie ni d’en sourire ni de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes