La Cnil et 4 autorités européennes attaquent le pistage pratiqué par Facebook

Les défenseurs des droits haussent le ton contre le « tracking » pratiqué par le géant du web social. Depuis un an, et la modification de sa politique de confidentialité, Facebook installe des cookies sur l’ordinateur (ou le mobile) de tout internaute qui se rend sur le réseau, y compris ceux qui n’ont pas ouvert de compte. À chaque connexion de l’internaute sur une page contenant un plug-in Facebook, le réseau social est informé qu’il se trouve sur ce site. Facebook suit donc la navigation, hors de son…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents