Dossier : Sale temps pour la démocratie

Les groupes terroristes en Afrique

Al-Mourabitoun Créé le 20 août 2013 de la fusion du groupe Al Moulathamoun (auteur de l’attaque du complexe gazier d’In Amenas dans le Sahara algérien le 16 janvier 2013, 38 morts) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), groupuscule d’Aqmi. Revendique l’établissement d’un califat islamique et l’instauration de la charia. Implanté dans le nord du Mali, opère dans l’ensemble du Sahara. A revendiqué la prise d’otage du Radisson Blu à Bamako, le 20 novembre, « avec la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents