Délectable méchanceté

Une excellente vision du Déjeuner chez Wittgenstein de Thomas Bernhard.

Gilles Costaz  • 20 janvier 2016 abonné·es
Délectable méchanceté
Déjeuner chez Wittgenstein, Théâtre de l’Atalante, Paris, 01 46 06 11 90. Jusqu’au 1er février. Traduction de Michel Nebenzahl aux éditions de l’Arche.
© Nathalie Hervieux

Empiler les insultes, les reproches, les sarcasmes deux heures durant en ressassant la même idée : c’est ce que fait généralement le théâtre de Thomas Bernhard avec une audace incroyable, sans avoir besoin d’une trame et d’une action

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 2 minutes