Les grands patrons britanniques gagnent en deux jours le salaire annuel d’un travailleur

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La rémunération moyenne des patrons des 100 plus grosses entreprises cotées à la bourse de Londres est évaluée à 1 630 euros… De l’heure, selon une étude du think tank High Pay Center citée par La Tribune .

Leurs émoluments atteignent ainsi en deux jours le niveau de rémunération qu’un travailleur britannique atteindra en moyenne en une année, soit 27 645 livres (37 718 euros) en 2015. Sur l’année 2014, prise en compte par l’étude, les 100 plus grands patrons britanniques ont ainsi gagné en moyenne 6,77 millions d’euros.

La Tribune note également que, malgré des mesures de transparence prises par le gouvernement britannique, ces rémunérations mirobolantes sont en augmentation de 5 % entre 2013 et 2014.

Pour mettre en lumière ce « problème permanent des différences de salaire au Royaume-Uni » , le cabinet d’étude a surnommé la journée du mardi 5 janvier, deuxième jour travaillé de l’année, le « mardi des gros bonnets ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents