Dossier : La gauche en mille morceaux

Paul Ariès : « Le “plus à jouir”, pas l’austérité ! »

La décroissance, vision de gauche, doit clarifier ses débats face aux récupérations de tous bords, défend Paul Ariès.

Sous l’effet de la crise économique et écologique, les idées de la décroissance ont essaimé au-delà de son principal sérail d’origine – à gauche –, pour inspirer jusqu’à l’extrême droite. Se développe une mouvance qui promeut une austérité moralisante, face à une décroissance qui revendique le partage – une position que la faillite de la « gauche de gauche » ne contribue pas à renforcer, explique Paul Ariès. Le vocable « décroissance » a fortement reflué du débat public. Pour quelle raison ? Paul Ariès La…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.