Benjamin Lucas (MJS) : « Une rupture avec nos valeurs »

Pour le président des Jeunes Socialistes, Benjamin Lucas, le gouvernement doit se rappeler les idées et les engagements de 2012.

Réforme du droit du travail, déchéance de nationalité… Pour Benjamin Lucas, ces décisions gouvernementales sont en rupture avec les engagements de la gauche au pouvoir. Un jeu politique qui divise les socialistes, à l’heure où ils devraient se rassembler contre la droite et l’extrême droite. Vous avez appelé à la mobilisation contre une loi portée par un gouvernement socialiste. La discussion n’était plus possible avec l’exécutif ? Benjamin Lucas : Je ne pense pas que manifester signifie refus de discuter…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents