Dossier : Mobilisations : Le jeu dangereux de la CFDT

Ces enseignants qui veulent mieux faire

Formés ou pas, lauréats des concours ou contractuels, ils sont nombreux à partir en classe comme on partirait au front. Témoignages.

Débutant dans le métier ou enseignant depuis plus de vingt ans, les professeurs ressentent tous un même isolement et des conditions de travail dégradées : classes surchargées, rythmes scolaires épuisants – pour eux comme pour les élèves –, contraintes administratives chronophages. Ceux qui ont intégré l’Éducation nationale après la réforme de 2010 souffrent de l’absence de formation, et se trouvent trop souvent démunis face à des élèves vivant des réalités sociales difficiles. « Se former soi-même »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents