Exposition : A Wind of Change

Une rétrospective du photojournaliste John Bulmer.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


On connaît le travail de John Bulmer (né en 1938), croquant une Angleterre en pleine mutation économique et industrielle dans les années 1960, avec ce qui reste de mines et d’ouvriers. Parallèlement (de 1963 jusqu’en 1977), et pour le Sunday Time Magazine, le photographe va courir le monde pour rapporter des images des changements radicaux balayant les continents. Les reliquats du colonialisme en Afrique, la collusion entre les pouvoirs militaire et religieux en Amérique latine, le totalitarisme en Chine et en Corée du Nord, les premières fissures dans le bloc communiste… Toute une lente actualité, exposée aujourd’hui, livrée en couleurs, traitement plutôt rare alors dans le photojournalisme.


John Bulmer, « A Wind of Change », galerie David Guiraud, 5, rue du Perche, Paris IIIe, jusqu’au 2 avril, du mardi au dimanche, 14 h-19 h. Entrée libre.

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents